Menu

Citations

Comme il ressemble à son ombre sur l’eau, l’iris. Matsuo Bashô
Comme il ressemble à son ombre sur l’eau, l’iris. Matsuo Bashô
Une couleur, c’est une catégorie intellectuelle, un ensemble de symboles. Michel Pastoureau
Une couleur, c’est une catégorie intellectuelle, un ensemble de symboles. Michel Pastoureau
L’averse du soir, frappe la tête, des carpes. Masaoka Shiki
L’averse du soir, frappe la tête, des carpes. Masaoka Shiki
La construction de l’œuvre raconte au spectateur, dans un crescendo de motifs de l’intime à l’universel, de l’une dans l’autre, une femme en contemplation de sa propre beauté et une escadre de voiliers dans le foisonnement de motifs du Japon traditionnel. Composition en groupe avec les Mots du Clic, 14 avril 2019, Fondation Baur.
La construction de l’œuvre raconte au spectateur, dans un crescendo de motifs de l’intime à l’universel, de l’une dans l’autre, une femme en contemplation de sa propre beauté et une escadre de voiliers dans le foisonnement de motifs du Japon traditionnel. Composition en groupe avec les Mots du Clic, 14 avril 2019, Fondation Baur.
La pluie de printemps, goutte à goutte sur les ailes des hirondelles, et si j’en faisais la caresse à mes cheveux du matin? Tanka de Yosano Akiko
La pluie de printemps, goutte à goutte sur les ailes des hirondelles, et si j’en faisais la caresse à mes cheveux du matin? Tanka de Yosano Akiko
Les canards eux-mêmes, qui font le tour de la berge de l’étang de Karu, dessus les algues jolies, point ne dorment solitaires. Un tanka de la Princesse de Ki
Les canards eux-mêmes, qui font le tour de la berge de l’étang de Karu, dessus les algues jolies, point ne dorment solitaires. Un tanka de la Princesse de Ki
« Le cageot – A mi-chemin de la cage au cachot la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie.  Agencé de façon qu’au terme de son usage il puisse être brisé sans effort, il ne sert pas deux fois. Ainsi dure-t-il moins encore que les denrées fondantes ou nuageuses qu’il enferme.  A tous les coins de rues qui aboutissent aux halles, il luit alors de l’éclat sans vanité du bois blanc. Tout neuf encore, et légèrement ahuri d’être dans une pose maladroite à la voirie jeté sans retour, cet objet est en somme des plus sympathiques – sur le sort duquel il convient toutefois de ne s’appesantir longuement. » Francis Ponge, Le parti pris des choses, 1942
« Le cageot – A mi-chemin de la cage au cachot la langue française a cageot, simple caissette à claire-voie vouée au transport de ces fruits qui de la moindre suffocation font à coup sûr une maladie. Agencé de façon qu’au terme de son usage il puisse être brisé sans effort, il ne sert pas deux fois. Ainsi dure-t-il moins encore que les denrées fondantes ou nuageuses qu’il enferme. A tous les coins de rues qui aboutissent aux halles, il luit alors de l’éclat sans vanité du bois blanc. Tout neuf encore, et légèrement ahuri d’être dans une pose maladroite à la voirie jeté sans retour, cet objet est en somme des plus sympathiques – sur le sort duquel il convient toutefois de ne s’appesantir longuement. » Francis Ponge, Le parti pris des choses, 1942
Si l’on veut me séparer du Japon, que ce soit avec une poussière d’or. Paul Claudel
Si l’on veut me séparer du Japon, que ce soit avec une poussière d’or. Paul Claudel
Chemin solitaire, nul pas que le mien dans le soir de l’automne. Matsuo Bashô
Chemin solitaire, nul pas que le mien dans le soir de l’automne. Matsuo Bashô
Le bonheur n’est pas un diamant gros comme une maison, c’est une mosaïque de petites pierres dont aucune souvent n’a une valeur générale et réelle pour les autres. Ce gros diamant, cette rose bleue, ce gros bonheur, ce bonheur monolithe, est un rêve. Alphonse Karr
Le bonheur n’est pas un diamant gros comme une maison, c’est une mosaïque de petites pierres dont aucune souvent n’a une valeur générale et réelle pour les autres. Ce gros diamant, cette rose bleue, ce gros bonheur, ce bonheur monolithe, est un rêve. Alphonse Karr