Participez à l’exposition collective “Un souffle de poésie”

Si vous souhaitez participer à l’Exposition collective “Un souffle de poésie, le haiku dans tous ses états” qui aura lieu du 8 au 10 octobre 2021 à l’Espace Gaimont, voici plusieurs options:

  1. Venez participer aux prochains ateliers d’écriture de haiku (voir les ateliers disponibles via la boutique en ligne).
  2. Participez à un HAISHA collectif (écriture de haiku d’après photo) à partir de la photo ci-dessous.

Les règles du Haisha

  1. Un haisha est un haiku d’après photo. C’est à dire qu’il faut écrire un haiku en vous inspirant d’une photo. Ici, une rue de Kyoto au crépuscule montrant des enseignes de restaurant (C) Bernard Villat.
  2. Un haiku est un poème de 17 syllabes en trois vers de 5-7-5, comportant 1 mot de saison et 1 césure pour un maximum d’émotions avec un minimum de moyen.
  3. Le défi du haisha est de ne pas décrire l’image. Il s’agit de laisser de l’espace pour l’imagination du lecteur entre l’image et vos mots.
  4. L’idéal est également de ne pas être redondant. Par exemple, ici ne pas mettre le mot “enseigne” dans votre poème, l’image en étant déjà saturée, mais en suggérant ce terme qui viendra automatiquement à l’esprit du lecteur en regardant la photo.
  5. Le plus important est l’émotion que vous souhaitez transmettre. Rien n’est faux, l’essentiel est le plaisir d’écrire et ce n’est qu’en écrivant et en se confiant aux autres que l’on progresse dans l’écriture de haiku. Alors n’hésitez plus et participez!

Le haisha est un exercice difficile mais très intéressant et vous permettra de varier les plaisirs lors de l’écriture de haiku!

Cette exposition est organisée dans le cadre de l’Automne de la Culture Japonaise 2021.

Pour participer à l’exposition, envoyez-moi vos poèmes via le formulaire ci-dessous

AVANT LE DIMANCHE 19 SEPTEMBRE 2021 – MINUIT

Chaque poème doit être accompagné du prénom et du lieu d’habitation de son auteur. Vous pouvez proposer 3 haiku par personne. Une sélection de ces poèmes sera intégrée à l’exposition.

*En nous envoyant vos poèmes (en cochant “oui” à la question “vous participez?”), vous consentez à ce que Des Expos en Folie utilisent ces poèmes en public lors de l’exposition sus-mentionnée et les publie sur son site web et ses réseaux sociaux. Pour tout renseignement merci de nous écrire à desexposenfolie@yahoo.fr

La Vague, le motif

Le motif de la vague est très présent en histoire de l’art, autant au Japon qu’en Europe. La mer, l’océan a toujours fasciné l’homme: entre beauté et danger. L’élément aquatique est à la fois source de vie (activités liées à la pêche), source de mort (tempête, tsunami, etc) et enfin, source d’inspiration intarissable pour les peintres et les poètes. Des peintres ukiyoe aux impressionnistes, la vague, son étude et les variations de ses courants, a fait l’objet d’innombrables tentatives de reproduction. Entre réalisme et émotions, chaque artiste a, selon son style, essayer de transcrire la magnificence de l’élément marin, la beauté changeante des nuances de couleur, des variations de lumière afin de toucher aux émotions les plus fondamentales de l’homme, la peur et la fascination de l’eau.

Si les vagues et les arts vous passionnent, ne manquez pas la prochaine Visite-Conférence en ligne proposée par Des Expos en Folie :

Dimanche 06 juin 2021 – 14h30 – 15 CHF – Zoom

“La Vague, de Katsushika Hokusai à August Strindberg”

Réservez votre place via la boutique en ligne: https://www.desexposenfolie.ch/…/dimanche-06-juin-2021…/.

Images (extraits) de gauche à droite :

– Katsushika Hokusai, “La grande vague de Kanazawa”, in “Les trente-six vues du Mont Fuji”, planche n°21 ou 25?, estampes nishiki-e, 1830-1833.

– August Strindberg, “Marine avec recif” (détail), huile sur toile, 1894, Musée d’Orsay, Paris.

-Katsushika Hokusai, “Cent vues du Fuji”, ehon, vol.2, planche 38a, 1834-35.

#desexposenfolie, #visiteconférence, #enligne, #lavague, #hokusai, #strindberg, #estampe, #artjaponais, #artsuédois, #découverte, #évasion, #cestdimanche,

Hokusai, le maître de l’illusion…

Les “Trente-six vues du Mont Fuji” de Katsushika Hokusai (1760-1849) reste une des séries d’estampes japonaises les plus connues au monde. Réalisée entre 1830 et 1833, elle représente le Mont Fuji, la montagne la plus sacrée du Japon, vu de différents lieux à travers les saisons. A noter que la représentation du Fuji n’est pas l’objectif principal de la série, plutôt un prétexte, afin que Hokusai puisse exprimer librement sa hardiesse et ses jeux de composition sophistiqués. Un bel exemple ici avec “Kajikazawa dans le province de Kai”, planche n° 45 (9e planche supplémentaire) de la série «Trente-six vues du Mont Fuji». On y trouve une composition fluide, où les deux parties de l’images, premier plan chargé et fond extrêmement sobre, sont reliées par ce pêcheur intrépide surplombant la mer. Si on y regarde de plus près, vous verrez que cette posture n’est pas innocente…

Nous sommes effectivement face à un jeu visuel apprécié autant par Hokusai que par les hommes à qui sont destinées ces estampes nishiki-e de luxe. Le rocher au premier plan, s’avançant au-dessus de la mer et prolongé par le corps du pêcheur, complété par les lignes délicates des filets de pêche en contrebas, reproduisent en réalité la forme du Mont Fuji, majestueux, représenté au loin.

Si les œuvres de Katsushika Hokusai vous passionnent, ne manquez pas notre prochaine Visite-Conférence en ligne:

Dimanche 02 mai 2021 – 14h30 – 15 CHF – Zoom

“Le Mont Fuji, vu par Hokusai”

Réservez votre place via la boutique en ligne:

Image : Katsushika Hokusai, “Kajikazawa dans le province de Kai”, planche n° 45 (9e planche supplémentaire) de la série «Trente-six vues du Mont Fuji», vers 1830….

#desexposenfolie, #visiteconférence, #enligne, #montfuji, #hokusai, #estamoe, #ehon, #artjaponais, #découverte, #évasion, #cestdimanche,

2021年4月17日・会話のアトリエ・フリカケ

(Version française ci-dessous)

日本料理について日本語で一緒に話しましょう!フリカケのことを知っていますか?好きですか?それとも店で買いますか?自分で作りますか?この質問について会話を作りましょう。それから一緒にフリカケを作りましょう。

にほんりょり について にほんごで いっしょに はなしましょう!フリカケのことをしっていますか? すきですか?それとも みせで かいますか?じぶんで つくりますか?このしつもん について かいわを つくりましょう。それから いっしょにフリカケを つくりましょう。

2021年04月17日(土)14時30分 ・ 2時間ぐらい

Espace Gaimont, Chemin Gaimont 9, 1213 Petit-Lancy (庭側での打ち合わせ)

一人当たり 90 CHF

デエックスポアンフォリーのオンラインストアであなたの席を予約してください。

デエックスポアンフォリーのオンラインストアで あなたのせきを よやくして ください。

楽しみにしています!

たのしみにしています!

Discutons en japonais autour de la cuisine japonaise!

Est-ce que vous connaissez le furikake? est-ce que vous aimez ça? Et est-ce que vous les acheter au supermarché ou est-ce que vous les préparez vous-même?

Voici le genre de question qui sera abordées! Ensuite nous préparerons ensemble une recette de furikake.

Samedi 17 avril 2021 – 14h30 – durée environ 2h

Espace Gaimont, chemin Gaimont 9, 1213 Petit-Lancy (Rendez-vous côté jardin!).

90 CHF par personne, merci de réserver votre place via la boutique en ligne.

Je me réjouis de vous y retrouver!

Atelier haiku – Hanami

masaonaru

kumo sukitôru

hatsu-zakura

les nuages si bleus

si clairs –

premières fleurs de cerisier

Shô Hayashi*

Le prochain atelier d’écriture de haiku en plein air c’est le dimanche 21 mars 2021 à 14h30 au parc de l’Ariana. Nous profiterons des sakura pour écrire des poèmes de printemps et passer une belle après-midi ensemble!

Inscription indispensable : desexposenfolie@yahoo.fr – 077 471 40 85

Cet atelier est organisé en respectant les mesures COVID : port du masque obligatoire, désinfection des mains et suivi des données.

*CHIPOT Dominique, KEMMOKU Makoto, La lune et moi, Haïkus d’aujourd’hui, éd. Points, Paris, 2011, p.19.

Pourquoi faire des visites-conférences en ligne?

Ça va bientôt faire un an qu’il nous est impossible de réaliser des visites guidées indépendantes dans les musées de Genève… fort de cette constatation, et au vu de la situation sanitaire qui est loin d’être résolue, Des Expos en Folie a opté pour cette nouvelle offre en ligne afin de continuer à parler d’art autrement! Au programme de l’art japonais, mais aussi de l’art occidental. Nous allons mettre à profit l’aspect en ligne pour vous proposer des thèmes difficilement accessible dans un musée, comme parler des estampes japonaises, faire des associations d’artistes et bien plus encore… Retrouver tout notre programme 2021 (adultes et enfants dès 8 ans) sur www.desexposenfolie.ch/fr/programme-2021/

Images : Ferdinand Hodler, Die Strasse nach Evordes, 1890, Wintertur museum / Ando Hiroshige, Le jardin d’iris de Horikiri, in “Cent vues d’Edo”, planche n°64, 1857.

#desexposenfolie, #visiteconférence, #nouveau, #programmeenligne, #enligne, #arts, #artsjaponais, #évasion, #découverte, #enfantsdès8ans, #médiationculturelle, #indépendant,